Exploitation de Trois-Rivières



Dénomination TROIS-RIVIÈRES
Situation Jacquemel et Ma folie - 97114 Trois-Rivières
SIRET 352 861 322 000 35
Superficie foncière 47 Ha
Superficie cultivée 36 Ha

En lisière de forêt ce jour-là, sur les pentes escarpées du morne, dans le hangar et ses abords, chacun s’affaire et veille à ce que la banane soit traitée avec tous les égards… c’est l’intérêt de tous et chacun y apporte tout son savoir-faire, son expérience car chaque jour est un défi pour la qualité…


    Trois-Rivières

    La remorque arrive en vue du hangar où tout est prêt pour la recevoir.

    Trois-Rivières

    Le déchargement des régimes traités avec égard

    Trois-Rivières

    Conscience professionnelle et bonne humeur

    Trois-Rivières

    ne sont pas incompatibles...

    Trois-Rivières

    Le peseur garde l’œil sur la position de l’aiguille

    Trois-Rivières

    La main du boss à la pâte... à la patte (bouquets) !

    Trois-Rivières

    Autre photo de Tino partageant l’effort

    Trois-Rivières

    Les bananes écartées seront dirigées vers d’autres utilisations locales

Août 2008... du temps s’est écoulé...

L’exploitation est restée en jachère depuis deux ans... Une replantation en vitro-plants est intervenue en août 2007. La reprise d’activité a eu lieu en février 2008 et les premières récoltes se font depuis juin 2008.

Aujourd’hui, nous allons retrouver les personnels au travail dans le hangar. Les remorques sont allées à Château-Sœurette où vous pourrez assister à la récolte ce 11 août (vous pouvez cliquer sur le lien de la ligne ci-dessus qui vous permettra de vous rendre directement sur la page consacrée à cette exploitation).

Rejoignons donc le hangar, la remorque arrive...



Cette journée de récolte et de conditionnement, verra comme celles qui précèdent et qui suivront, chacun effectuer les gestes connus, précis, afin que tout se passe bien et que le container reparte avec son chargement de fruits de qualité destinés aux consommateurs avertis et gourmands et maintenant à la recherche de la banane de Guadeloupe et de Martinique.


La journée de travail vient de se terminer. Le hangar a été rangé, nettoyé et préparé pour la prochaine récolte.
Les remorques sont stationnées après avoir été inspectées. Deux petites réparations ont déjà été effectuées en vue de leur usage la semaine prochaine. Les personnels sont repartis, satisfaits d’avoir mené à bien, une fois encore, leur travail collectif. Tout est calme et silencieux sur l’exploitation et le beau temps en cet après-midi de septembre, incite à une promenade de détente sur la plantation vallonnée surplombant la route N° 1 et le canal des Saintes.
Aujourd’hui, nous nous sommes cantonnés aux abords du hangar... prochainement nous pousserons jusqu’à l’orée de la forêt... Voici quelques photos de ce moment de sérénité pouvant être agrandies !



La plantation se modernise. Du matériel moderne vient faciliter et accélérer le transport des petits matériels roulants ou en panne, d’une plantation à l’autre ou vers l’atelier du mécano. Des bureaux en construction vont permettre début 2010, de recentrer géographiquement la gestion.



La sécurité aussi est prise en compte et consignes, locaux spécialisés, adaptation des postes de travail viennent protéger personnels, environnement et fruits pour une meilleure préparation d’un avenir plus écologique.

Le nouveau local technique mettant en sécurité les carburants, les produits phytosanitaires, les extincteurs et autres produits ou matériels sensibles.